Lors de votre voyage à Tahiti et Ses Îles, une des activités à faire est de visiter une distillerie afin de déguster le rhum produit en Polynésie française. Sur l’île de Taha’a, voisine de Raiatea et en face de Bora Bora, vous pourrez découvrir des plantations de cannes à sucre. 

Prévoir une excursion d’une journée pour en savoir plus sur ce patrimoine naturel est un vrai plus pour affiner votre nez. En planifiant la visite d’une rhumerie, vous aurez l’occasion de déguster des rhums blanc ou vieux. Une belle aubaine pour vous faire votre propre avis sur ce spiritueux. Vous appréciez tout particulièrement les saveurs de vanille qui font la renommée de Taha’a. Prenez le temps de faire le tour de l’île en voiture, de vous arrêter dans les jardins de corail, de profiter d’une séance de snorkeling avant d’aller visiter une distillerie. Déguster un rhum local est un excellent moyen de clôturer une journée sur l’île en forme de fleur. Appréciez ce moment de quiétude, dans cette douce odeur de vanille.

Deux rhumeries
à visiter sur l’île
de Taha’a

Pendant votre halte à Taha’a, allez à la rencontre des producteurs locaux de rhum, en faisant un tour à la distillerie Pari Pari. Ce domaine a ouvert ses portes il y a quelques années après une longue période de recherche. La mission de son fondateur est de donner une nouvelle vie à d’anciennes variétés de canne à sucre. L’objectif étant de trouver la meilleure canne et de développer une production certifiée Agriculture Biologique. Parmi leur gamme de produits, vous trouverez des rhums blanc, paille, ambré, vieux, à la vanille… Après une dégustation animée par de fins connaisseurs, vous saurez quels arômes vous plaisent. 

Rhumerie de Taha’a ®Philippe Bacchet
Rhumerie de Taha’a ®Philippe Bacchet

Une autre rhumerie vaut le détour, celle de Mana’o. Soucieux de produire un rhum de qualité, la rhumerie Mana’o fait pousser ses cannes à sucre sur des sols d’exception, dans les vallées de Taha’a. Les premières étapes de préparation de ce spiritueux ont lieu sur l’île. Ensuite, la mélasse est acheminée en bateau jusqu’à Tahiti pour la suite de la préparation. Un parcours complexe pour que ce spiritueux profite au mieux de tous les bienfaits du terroir de la Polynésie française.

La canne à sucre, au fil du temps

La culture de la canne à sucre à Tahiti Et Ses Îles est très ancienne. Cette longue tige est consommée par les Polynésiens dans l’alimentation courante ainsi que la médecine traditionnelle, et la production de rhum connait un succès notamment grâce à la variété exceptionnelle de canne : la canne O’Tahiti, exportée dans beaucoup de régions du monde.

Sugar cane harvest © Tahiti Tourisme - Patrick Lefebvre
Sugar cane harvest © Tahiti Tourisme – Patrick Lefebvre

Cependant, cette variété de canne n’a pas su s’adapter à tous les terroirs et la production à Tahiti a connu un véritable déclin. Dans les années 1990, des producteurs locaux font renaître la culture de la canne où les processus de plantation, de récolte et de maturation sont appliqués avec soin. Et depuis quelques années, les rhums de Tahiti Et Ses Îles gagnent en réputation, et remportent chaque année des prix d’excellence.
Alors, osez porter le verre à votre bouche pour déguster ce spiritueux d’exception (avec modération).

3 résultat(s) sur 3
Afficher la carte
Affinez la recherche

Domaine Pari Pari

Gratuit

Rhumerie Mana’o

Réduire la carte
Masquer

Ce contenu vous a été utile ?