Découvrez l’histoire captivante de la Polynésie française, des légendes aux explorations coloniales, en passant par sa culture et ses paysages enchanteurs. Un voyage fascinant à travers les époques qui révèle les trésors de ce bout de paradis.

Un héritage culturel

Une symbolique profonde gravée
sur la peau

tatouage tahitien

Les origines mythiques et historiques

Le tatouage, connu sous le nom de tatau, a des origines mythiques et historiques. Selon les légendes de l’île de Tahiti, les premiers tatouages ont été dessinés sur les fils du dieu Ta’aroa, considéré comme le créateur de tout dans la culture polynésienne. Les fils ont ensuite enseigné cette pratique aux hommes. Matamata et Tū Ra’i Pō, les deux fils de Ta’aroa, sont devenus les divinités protectrices du tatouage.

Les origines historiques du tatouage remontent aux premières vagues de peuplement en provenance d’Asie du Sud-Est, qui se sont installées dans les îles polynésiennes à partir du deuxième siècle avant J.-C. Cette pratique s’est répandue dans tout le triangle polynésien, à l’exception des îles Australes et Tuamotu. Les Marquises étaient réputées pour l’art complexe et riche du tatouage.

Les tatouages polynésiens – Origines et signification
Homme Tatoué ©Grégoire Le Bacon

Le rôle sacré et social du tatouage dans la société traditionnelle

Dans la société polynésienne pré-européenne, le tatouage occupait une place fondamentale en tant que marqueur social et symbole sacré. Son utilisation était répandue et revêtait diverses significations. Il était non seulement un moyen d’indiquer l’appartenance à un territoire, une tribu ou une famille, mais aussi de définir le statut social d’une personne. De plus, le tatouage était étroitement lié à des rituels sociaux importants tels que le rite de passage de l’enfance à la puberté ou encore le mariage.

Au-delà de son aspect social, le tatouage avait une dimension sacrée profondément enracinée dans la culture polynésienne. Selon la croyance, il était considéré comme un don des dieux et portait en lui un pouvoir surnaturel. Certains motifs étaient spécialement conçus pour protéger l’individu en préservant son Mana, une force spirituelle essentielle.

Ces motifs représentaient également le prestige et l’essence divine, qui étaient à l’origine de la bonne santé, de l’équilibre et de la fertilité de l’homme, tout en le préservant des influences néfastes.

Loin des phénomènes de mode, le tatouage polynésien était bien plus qu’une simple forme d’art corporel. Il constituait un moyen puissant de communication et d’expression au sein de la société traditionnelle. Son importance sociale et sacrée en faisait un élément essentiel de l’identité polynésienne, véhiculant à la fois l’histoire, la culture et les valeurs de cette civilisation ancienne.

Les tatouages du monde ont leurs origines à Tahiti Et Ses Îles

Motifs uniques et outils traditionnels

Dans l’art du tatouage traditionnel polynésien, chaque archipel a développé ses propres motifs distinctifs. À Fenua Enata – la Terre des Hommes ( les Îles Marquises), appelé patu tiki, le tatouage consiste à « estampiller avec des images », couvrant souvent le corps entier, y compris le visage, contrairement aux îles de la Société où le visage n’est jamais tatoué.

Les outils du tatouage traditionnel comprenaient un petit peigne dentelé en os, en tortue ou en nacre, fixé à une poignée en bois. Les dents étaient trempées dans une encre à base de charbon de bois appelée ti’a’iri, issu des noix du bancoulier  (Aleurites Moluccanus), diluée dans de l’huile ou de l’eau. Les dents étaient ensuite placées sur la peau, et le tatoueur frappait la poignée avec un autre morceau de bois, provoquant ainsi la rupture de la peau et permettant à l’encre de pénétrer. Ce processus douloureux pouvait prendre des jours, des semaines, des mois, voire des années, renforçant ainsi le rôle du tatouage en tant que rite de passage incontournable.

Soyez inspirés

Expériences

Vivez le Mana, cette force polynésienne mythique qui anime chaque élément. Laissez-vous transporter par des aventures, des rencontres enrichissantes et des découvertes inoubliables au travers de tout un panel d’expériences toutes plus riches les unes que les autres.

Voir plus d’expériences
Voir plus d’expériences

Le tatouage dans l’au-delà

Dans presque toutes les principales îles habitées de la Polynésie française, des tatoueurs travaillent de leur art. La réputation et la beauté des tatouages polynésiens sont telles que le tatouage attire des visiteurs venus du monde entier.

Auparavant, le tatouage allait bien au-delà de la vie de ce monde. Éternel, « ce travail inaltérable inscrit sur leur peau témoigne de leurs origines, de leurs rang et de leurs actes héroïques lorsqu’ils étaient appelés à comparaître devant leurs ancêtres : les dieux du pays mythique de Hawaiki », a expliqué Karl Von Den Steinen, un ethnologue allemand qui a réalisé une analyse détaillée en 1897-98 des différentes formes d’expression artistique des peuples des îles Marquises, y compris le tatouage.

Séance de tatouage© Grégoire Le Bacon

Les séjours

Immersion dans la culture tahitienne

Les offres du moment

Immergez-vous dans des voyages authentiques qui vous permettront de découvrir la diversité culturelle de chaque île. Réservez dès maintenant votre package et laissez-vous envoûter par des expériences culturelles inoubliables.

Tous les séjours
Tous les séjours
3 résultat(s) sur 3
Afficher la carte
Affinez la recherche
Commerces

Tattoo By Patu

Réservable en ligne
Commerces

Nk Tattoo Tahiti

Commerces

Tagaloa Tattoo

Réduire la carte
Masquer

Ce contenu vous a été utile ?